Auteur Sujet: Construction de mon réseau H0  (Lu 12600 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Construction de mon réseau H0
« le: 26 juillet 2017 à 22:51:24 »
Bonsoir à tous,
Nouvellement inscrit sur le forum, je vous présente mon réseau en H0 dont la réalisation a débuté en 2013   :))

Le réseau, au départ vaguement inspiré dans son principe par la lecture du hors-série Loco Revue «de Verbrouck à Ronet» , griffonné sur un bout de papier, a vraiment pris corps avec la découverte du logiciel CDM Rail (freeware en français) qui m'a permis d'en réaliser un véritable schéma à l'échelle. Ce logiciel offrant la possibilité de simuler à l'écran la circulation des trains en temps réel et de façon totalement réaliste, permet de «voir» ce que donnera le réseau en exploitation réelle et ainsi de valider le projet avant d'en débuter la construction  :D

Le réseau occupe une bonne partie d’un grenier aménagé à cet effet. Il est en forme de U de 5m sur une branche, 4m sur l'autre branche et 4m pour la base. Tous les accès se font par le centre (les côtés extérieurs en sous pentes ne permettent pas l'accès). Des trappes sont prévues pour maintenir des accès aux parties les plus éloignées.

Le réseau  comprend :
- Une gare principale, située sur une double voie et dessinée en large courbe (rayons 2m40 à 2m60) afin d’être la plus longue possible pour accueillir des rames d'au moins 2m, s’étend sur tout un côté.
Cette gare est dotée d’une annexe traction et d’une cour marchandises s’inscrivant dans le creux de la courbe (au plus près du bord accessible, mettant ainsi en valeur au 1er plan et à portée de la main ces installations typiques).
- A partir de cette gare, une voie unique dessert une petite gare de «montagne» en terminus, avec un embranchement industriel (mine, carrière ou scierie … ?), cet ensemble occupant tout l’autre côté.
- Au niveau inférieur (-18 cm sous le niveau de la gare principale), des coulisses cachées avec 3 voies dans un sens et 6 voies dans l’autre sens, servent de zones d’attente et de stockage des rames.
- Les liaisons entre coulisses inférieures et gare principale se font par des rampes limitées à 2,2 %. Sur chacune de ces liaisons, une boucle interconnecte la double voie pour permettre le retournement des rames et/ou une circulation en circuit fermé sur ces coulisses. Cela permet aux trains de parcourir le circuit dans les 2 sens et surtout d'être retenu en coulisse autant que voulu, avant chaque réapparition en gare.

Le rayon des courbes dans les zones apparentes ne descend pas sous les 0,60m et jamais en dessous de 0,52m en zones cachées.

L'époque choisie pour ce réseau est l’époque III, notamment autour des années ’60, avec sa vapeur et ses (odeurs) de diesel.

Comme je démarrais quasiment de 0 au point de vue matériel, je n'ai pas hésité à partir sur le digital avec pilotage assisté par ordinateur (toujours grâce aux potentialités du logiciel CDM Rail)

La structure du réseau est terminée. La pose des voies (près de 150 m et d'une soixantaine d'aiguillages en PECO code 75) et les câblages électriques correspondant sont en cours de finition (sur la partie annexe traction)

La centrale numérique est une Centrale LENZ : LZV100 + LH100 avec transfos LENZ TR150 et TR100,
L'Interface avec l'ordinateur est une LENZ : LAN - USB réf 23151
Les décodeurs aiguillages (11) sont des : LENZ LS150 (pour 6 aiguilles) ,
Les modules de rétrosignalisation avec détection d'occupation (15) sont des : Littfinski DatenTechnik (LDT) RS8F (pour 8 voies)

Actuellement la signalisation et surtout le décor restent à réaliser (j'ai toutefois déjà monté quelques bâtiments typiques du chemin de fer : gare, rotonde...)

Plan général du réseau et vue avec évocation du décor ci après
(dans les prochains posts, les schémas de détail des différents niveaux et quelques vues de la réalisation)



Michel

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #1 le: 26 juillet 2017 à 23:05:04 »
Donc les vues de détail qui permettent, je pense  ;), de mieux comprendre le schéma général avec :
- le niveau inférieur (coulisses et boucles de retournement)
- le niveau supérieur avec les gares, le dépôt et la cour marchandises,
- le niveau des liaisons entre ces 2 niveaux
Michel

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #2 le: 26 juillet 2017 à 23:26:16 »
Quelques vues en cours de réalisation :
- Niveau inférieur avec les coulisses,
- vue côté gare principale,
- Vue côté gare de "montagne"
Michel

Hors ligne Fred

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1174
  • Vous aide à réaliser vos rêves en modélisme
    • ARA Production
  • Département: 03
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #3 le: 27 juillet 2017 à 07:25:04 »
Bonjour Michel,

Ouahou ! C'est très impressionnant  :D

Le plan du réseau montre pas mal de possibilités de jeu avec une priorité, semble-t-il, pour les circulations.
Il y a quand même un dépôt, une annexe traction et un embranchement industriel pour des manoeuvres, çà c'est génial !
En plus l'époque choisie est top : pas de caténaires  :-*

C'est la première fois que je vois la structure du réseau entièrement peinte. Je présume que c'est pour protéger le bois de certaines "agressions" comme des variations de température ou condensation ?
Bien amicalement,
Fred - http://www.araproduction.fr découpe laser et végétation Polàk

Hors ligne Axel Vega

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 557
  • C'est dans la boite!
    • InTheBox III, micro-réseau de tramway parisien
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #4 le: 27 juillet 2017 à 09:01:22 »
Très beau réseau, très beau travail. L'idée de peindre la structure est excellente. Ça permet d'avoir un réseau propre et agréable à regarder pendant la durée d'un chantier parfois très long. En tout cas je suis ravi de voir une nouvelle construction de réseau sur le forum. :D
AxV - http://inthebox.over-blog.com/ - micro-réseau urbain, industriel et portuaire - Objets  3D - http://axelsbazar.com -  Ho

Hors ligne Dan du 56

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 305
  • Département: 56
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #5 le: 27 juillet 2017 à 09:40:10 »
Alors là chapeau !! L'espace est savamment utilisé, et que de possibilités !! Le coup de la peinture de l'ossature c'est génial  :D et je vois que le principal et indispensable outil du modéliste ferroviaire est à poste, paré à intervenir..........je parle de l'aspirateur...c'est fou ce que l'on peut y ramasser pendant la construction d'un réseau, et même après dans une moindre mesure. En tout cas voilà une réalisation nickel et à suivre avec intérêt bien entendu..... :AA :AA

Hors ligne Philippe de l Est

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1477
  • Nouveau membre depuis longtemps
  • Département: 54
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #6 le: 27 juillet 2017 à 10:42:33 »
Génial sur tous les plans.
Ca manque de décors. Moi, ça manque de trains, j'ai fait que le décors. Mais là, il y a pleins de bonnes idées.

Félicitations

Philippe, de l'Est
Je l'ai fait parce que je ne savais pas que c'était impossible de le faire !

Hors ligne PHB31280

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 146
  • De si petites choses pour de si grands bonheurs...
  • Département: 31
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #7 le: 27 juillet 2017 à 10:44:49 »
Bonjour à tous,

La qualité de ces superstructures et le tracé des voies sont un régal pour les yeux. Et pour l'esprit quand on imagine la suite avec les possibilités de jeux offertes.
Je suis aussi utilisateur (novice) de CDM-Rail, et cela me conforte aussi dans mon choix.

Question : combien d'alimentation/booster sont installés sur le réseau ?

Mille bravos et vivement la suite... :AA :AA :AA :AA

Salutations

Philippe, du Sud Ouest...

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #8 le: 27 juillet 2017 à 14:50:05 »
Bonjour à tous
Merci pour vos commentaires sympas, ça motive encore un peu plus pour la suite.

Pour l'instant, c'est vrai que ça manque de décor, même si depuis les précédentes photos, ça a quand même avancé un peu, surtout pour la construction kits de bâtiments et du viaduc (construction "maison") - voir ci-après quelques nouvelles photos  ::)

Pour ce qui est de la structure, elle est réalisée en lambourdes pour charpente de 38x63 mm (très économiques, 0,80€ le m avec quand même plus de 80 mètres consommés, traitées en plus contre les insectes, et présentables après ponçage). C'est d'ailleurs l'utilisation de ce bois brut qui m'a incité à le peindre, en effet cela fixe les restes de poussières de découpe et de ponçage, et en plus, par la suite, la poussière est plus facile à combattre car elle accroche moins que sur du bois brut  :D

Les plateformes des voies sont en contreplaqué de 10 mm. Dans les parties qui seront cachées à terme, elles sont systématiquement équipées de bords "anti-chute" d'une trentaine de mm de hauteur, en MDF de 3mm, bords vissés collés qui renforcent en outre la rigidité de ces plateformes.
Pour atténuer les bruits de roulement, j'intercale sous les voies une isolation acoustique en mousse de polyuréthane de 6 mm (Gédicoustic ou Monarflex)

A noter : les grills d'aiguillages sont regroupés sur des plateaux qui restent amovibles au départ, cela afin d'être ramenés à "l'établi" et retournés pour permettre la pose des moteurs d'aiguille (Conrad) et tous les câblages "confortablement" à plat !

C'est vrai qu'un de mes objectifs premier était de faire circuler et d'exploiter du train. C'est pour cela que j'ai voulu dès le départ m'appuyer sur un pilotage informatique.
Actuellement j'ai 10 trains (faute d'un parc moteur limité à ce nombre pour l'instant) qui peuvent tourner de façon totalement autonome en toute sécurité (gérés grâce à CDM Rail). La centrale LENZ sans booster est suffisante pour ces 10 trains (sans éclairage des rames) mais je sens que c'est la limite (quelques très rares déclenchements par surcharge).
A noter que chaque train peut être repris en pilotage manuel, en sécurité par rapport aux autres qui tournent tout seul, pour jouer au train ! !!   8)

PS : un 2ème outil "indispensable" a été ma chaise à roulette, avec dossier réglable et coussins ! que j'ai conçue pour aller "travailler" sous le réseau (voir photo)  :D
« Modifié: 27 juillet 2017 à 14:52:32 par midav91 »
Michel

Hors ligne ih74330

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 124
  • toujours 20 ans, mais avec 42 ans d'expérience
  • Département: 74
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #9 le: 28 juillet 2017 à 03:33:11 »
Superbe réseau, il y a de quoi faire. J'ai bien aimé la chaise roulante fabrication maison. J'en ai vu une en SUISSE, faite avec un siège auto, en position couchette le cas échéant, avec un bac à outils sur le devant : le grand confort, même pour la sieste ....

Hors ligne jacquot

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 658
  • Département: 26600
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #10 le: 28 juillet 2017 à 08:05:37 »
  :D Tous les qualificatifs ont été donnés et bien justifiés. La préparation en amont a dû être longue et minutieuse, vu l'ampleur du projet.
Il reste beaucoup à faire, c'est tant mieux pour nous (il y aura plein de photos à venir !) et pour toi car avec un réseau fini, le rêve s'émousse.
Bonne continuation et bravo.
Jacquot

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #11 le: 29 juillet 2017 à 16:23:00 »
Bonjour à tous,

Quelques détails sur la réalisation du réseau et notamment les zones d'aiguillages  8)
- à partir du schéma général des voies, découpe dans du contreplaqué de 10 mm des différents plateaux prévus (3 pour toute le longueur de la gare principale par exemple, sachant que ces plateaux ne pouvaient avoir des formes simples !!) puis assemblage entre eux et sur les structures porteuses (assemblage provisoire avec quelques vis),
- ces plateaux sont uniformément revêtus de polystyrène ("dépron" 3 mm collé avec la colle vendue pour ce type de matériau),
- présentation à blanc des voies pour dimensionnement et découpe des bandes de mousse isolantes, puis collage de ces bandes (à la colle à bois) - à noter : sous les zones où le mouvement des trains est très lent (cour marchandise, dépôt, gare terminus de "montagne"), il n'y a pas de mousse et les voies sont collées directement sur le "dépron",
- tracés puis collage (au "medium" légèrement dilué) des voies et des aiguillages sur les bandes de mousse (ou sur le "dépron")
- tronçonnages des voies et des isolants aux jonctions entre plateaux.

Les plateaux sont alors démontés et posés sur des tréteaux à "l'atelier" pour que la pose des moteurs d'aiguille sous le plateau, les câblages électriques ainsi que la peinture et le ballastage des voies, puissent se faire à plat sans avoir à se "contorsionner"

Pour "finir", les plateaux sont réassemblés en place et les jonctions des voies sont éclissées (sachant qu'au niveau des zones de raccord les voies sont laissées libres de ballast sur quelques cm pour laisser un peu de jeu qui facilite cet éclissage !!). Enfin toutes les vis de fixation peuvent être serrées, le ballastage aux jonctions et les raccords de filerie sous les plateaux peuvent être terminés   :))
 
Même si cela parait un peu lourd, on gagne quand même énormément de temps et surtout de fatigue par rapport au "travail" dans des positions plus ou moins "acrobatiques"

Quelques photos à l'appui :

(ouf ... presque aussi long à décrire qu'à réaliser)  ::)
Michel

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #12 le: 29 juillet 2017 à 16:57:01 »
Détail d'une commande d'aiguille déportée lorsque l'accès au dessous du plateau supérieur est rendu difficile à cause du plateau inférieur. Le moteur est alors simplement déporté dans une zone qui restera accessible, en réalisant une liaison en "Z" en corde à piano de 0,8 mm coulissant dans une gaine de 1 mm, la gaine étant bloquée par des cales vissées au plateau (voir photo).
Dans certains cas, ces moteurs ont même du être fixés dans l'épaisseur du plateau de manière à rester accessibles par le dessus (le décor servira alors à les cacher)

Détail d'une zone d'éclissage à la jonction du plateau (voir photo)
Michel

Hors ligne Dan du 56

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 305
  • Département: 56
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #13 le: 29 juillet 2017 à 18:34:58 »
 :D :D :D :D :D :D

Hors ligne midav91

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 91
Re : Construction de mon réseau H0
« Réponse #14 le: 31 juillet 2017 à 23:14:20 »
Bonsoir,
Quelques bricolages (voir photos) : Amélioration des aiguillages Peco
- pour l'esthétique dans les parties visibles du réseau, je supprime le boitier ressort et le remplace par un tronçon de traverse collé, récupéré sur des coupes de rail. J'aligne également les 2 grosses traverses par rapport aux autres,
- sur  tous les aiguillages, afin de garantir la polarité des lames d'aiguille, je réalimente ces lames par 2 fils fins depuis les ponts d'alimentation; ces fils sont directement soudés sous les lames et passent dans 2 saignées creusées sous les traverses (solution moins "risquée" que de shunter au niveau des pivots des lames !)
Michel