Auteur Sujet: Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel  (Lu 3664 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« le: 08 janvier 2018 à 22:53:33 »
Bonsoir, bonjour. Voici une réalisation de commande par levier à contrepoids. La remière version étant un peu trop grosse à mon goût, j'en ai refait plus fine. Les leviers peuvent  commander directement l'aguillage, soit, comme nous l'avons pour notre réseau en construction, le  levierest actionné par l'aiguille qui est elle-même actionnée par un interrupteur à glissière qui alimente le coeur d'aiguille en inversant la polarité selon sa position. Le changement de direction actionne donc le levier qui en basculantfait pivoter le contrepoids.. On peut aussi se passer de l'inter à glissière, en faisant actionner par la traverse mobile un petit inversuer. Plusieurs solutions sont possibles. Celle que nous avons choisi par inter à glissière permet le verroullage des lames de l'aiguille.. C'est beaucoup de boulot, de la minutie, de la patience. Les axes font 0.6 mm les tringles de commande 0.5mm. S'il y a des gens intéressés, je peux prévoir un tutoriel. Je vais préparer des photos en les réduisant au bon format. ;D
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #1 le: 08 janvier 2018 à 23:08:09 »
Voici quelques photos, j'ai fais une petite vidéo mais je ne sais comment en réduire le poids pour la passer.! :'(
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #2 le: 08 janvier 2018 à 23:13:23 »
Une autre vue de la première version avec renvoi d'angle. Elle fonctionne correctement, mais je la trouve un peu trop grosse. :'(
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #3 le: 08 janvier 2018 à 23:24:44 »
Les aiguilles sont construction personnelle montées sur travlage bois et fixées avec des "Spikes" maison fait avec des agrafes. Une agrafe permet de faire deux spikes cela va très vite à faire. Pour les mettrent en place, je perceà 0.5, et j'enfile le spike une micro goutte de cyano rend le montage solide. En photo la pose des spikes est en cours :-X Cela demande beaucoup de temps pour équiper une aiguille il y a environ un centaine de spikes ! :'(
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne Le Gustave Doré

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 441
    • trainreve
  • Département: 94140
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #4 le: 09 janvier 2018 à 00:31:06 »
Cher Caboose et bien chers tous,
Bonne et Heureuse Année à tous
 :AA :AA :D magnifique! quel beau boulot! Mais voilà donc sans aucun doute sera t elle ma future méthode de pose définitive des commandes de mes aiguillages fait maison dont on peut voir la réalisation dans rubriques "mes réalisations" . une petite photo sur ma bretelle double fonctionnelle qui ne comporte que 8 coupures au niveau du croisement , les 4 aiguillages fonctionneront de la même manière ensemble et sont du type powered frog (lames électrofrog)=


bien cordialement
Le Gustave Doré est le nom d-un ancien corail rapide Paris Nancy Strasbourg que je prenais pour me rendre à Nancy,ce train m'avait bercé et me fait toujours rêver.

Hors ligne jacquot

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 861
  • Département: 26600
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #5 le: 09 janvier 2018 à 10:03:57 »
Bonjour caboose,
C'est du chouette travail, vu la finesse de la realisation. Je suis intéressé par le tutoriel, et si la video est publiée, c'est top.
Merci.
Cordialement,
Jacquot

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #6 le: 09 janvier 2018 à 11:03:34 »
Salut à tous, bon je vais me préparer pour un tutoriel, mais l'idéal pour ne pas dire l'essentiel, et de pouvoir disposer d'un petit tour à métaux afin de pouvoir confectionner le levier, et le contrepoids,c'est du moins ce que j'ai fait. On peux  probablement faire autrement, mais ayant ce matériel j'ai fait avec. Voilà le préambule. A bientôt pour d'autres aventures ! :)) ! Je suis avec beaucoup d'attention la construction de ces magnifiques appareils de voie de note ami "Le Gustave doré" c'est aussi du beau travail! Je vais faire très vite un petit tuto pour la fabrication des "Spikes", à très vite ! :-X ::)
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #7 le: 09 janvier 2018 à 11:06:59 »
Help ! comment faire pour mettre une petite vidéo, vu le "poids" accepté...
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #8 le: 09 janvier 2018 à 12:01:12 »
Voici un petit tutoriel pour fabriquer les "Spikes" ou clous pour fixer les rails sur des travaerses bois. Les agrfes utilisées sont de taille 8 -4 en acier nikelé, j'ai utilisé cette taille parceque je l'ai sous la main.  Séparer les agrfes (en barres sécables) en trois morceau, c'est plus facile ensuite à couper à la pince. Ensuite sectionner avec, une bonne pince coupante, comme indiqué sur le schéma. Après cela serrer modérément dans un petit étau à mors lisses, mais juste pour les faire tenir, et à l'aide d'un petit marteau aplati sans trop, voir schéma, un petit coup de lime finira l'opération Il suffit ensuite de séparer chaque clou pour le mettre en place.  Mise en place: percer au ras de la semelle du rail, et légèrement en biais, à 0.5 mm, puis enfoncer le clouà l'aide d'une pince à becs fins. Les premiers sont parfois l'objet de petite prise de tête, car ils ont tendance à s'échapper de la pince, mais après une fois le coup de main pris ca se fait bien. Une fois en place, une micro goutte de cyano fixera l'ensemble. C'est parfois plus long à dire qu'a faire ! On peut aussi alterner les clous, à savoir un long puis un court le long assure bien l'ancrage sur le plan de roulement.Perso, nous ne mettons pas de ballast liège ou autre sous les rails, c'est un choix. Pour la pose de l'aiguille, je trace l'emplacement repère les traverses provisoires en C.Imprimé, puis je colle les travaerses bois. Une fois fixée, j'enlève en les dessoudant les travaerses provisoires que je remplace pour celle en bois. Voilà, aux amateurs de faire, c'est long à fixer, mais ca ce fait, avec de la patience. O:-) :D
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #9 le: 09 janvier 2018 à 12:05:16 »
 :D et avec toutes mes excuses pour les quelques fautes de frappe, et d'ortographe :'(
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne Ph Blondé

  • Régulateur
  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 2219
  • Département: 22
Re : Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #10 le: 09 janvier 2018 à 16:02:47 »
:D et avec toutes mes excuses pour les quelques fautes de frappe, et d'ortographe :'(

Tu es tout excusé! D'ailleurs je n'ai rien vu d'autre que le levier de commande  :AA :AA :AA :AA
Chapeau bas!
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Hors ligne Le Gustave Doré

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 441
    • trainreve
  • Département: 94140
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #11 le: 10 janvier 2018 à 02:30:38 »
Bonjour à tous,cher Caboose

    La confection et la pose des traverses ainsi que leur patine des aiguillages vont à ravir cela me fait très plaisir de voir un si beau boulot ,sans oublier les leviers des commandes des aiguilles? Cest trop top!  :AA :AA :D
  à propos de spikes, je m'en procure et achète les matériels ches Micromark site américain très bien pour les travaux manuels et outillages pour modélisme, j'y acheté pinces spéciales à spiker c'est pratique et permet de travailler  également en toute  sécurité car il pourrait avoir des accidents dûs aux éclats de spikes qui s'échappent de la pince non conventionnelle !! GARE AUX YEUX!! bien cordialement et bonne continuation bon amusement

Une autre vidéo visualisant les essais primaires du croisement dans une bretelle toute fraîchement câblée. il me rest à câbler l'autre extrémité..=
« Modifié: 10 janvier 2018 à 03:41:39 par Le Gustave Doré »
Le Gustave Doré est le nom d-un ancien corail rapide Paris Nancy Strasbourg que je prenais pour me rendre à Nancy,ce train m'avait bercé et me fait toujours rêver.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #12 le: 06 février 2018 à 23:26:39 »
 :-X coucou, me revoilà :P Pour ceux qui sont intéressés par la construction de leviers fonctionnels à contrepoids pour commande d'aiguiles, en HO, mais tout aussi faisable en O, il suffit de modifier les dimensions. Voici donc un tutoriel en dessins, et textes pour vous aider. Deux versions, la première pour ceux qui disposent d'un petit tour, et d'une petite perçeuse à colonne :D, et le second pour ceux qui  en sont dépourvus :'(. Je suis à votre écoute pour toute demande renseignements :D. Allez y foncez ce n'est pas si difficile qu'il  y parait !  ::)
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #13 le: 06 février 2018 à 23:30:20 »
Usinage du levier
A partir d'un barreau de laiton de diamètre 4 mm ou 3 mm si vous avez (Fig 1)
ramener à  1 mm de diamètre sur 10 mm. Attention arrivé à 2 mm de diamètre faire la dernière passe pour amener à 1 ou 0,9mm (c'est plus  joli)en une seule passe avance lente, car la flexibilité du métal au diamètre 1 mm ne permet pas de refaire une passe sans casse.
Usiner ensuite la partie restante à diam 2,5mm sur 10 mm
Les travaux de tournage sont  terminés
A lime pratiquer les méplats comme indiqué sur les figures 3, 4, 5. Cela peut se faire en laissant sur le mandrin du tour en bloquant la broche, sinon en serrant le barreau dans un étau. Percer ensuite  au diam 0,6  comme indiqué sur la figure 5. Le levier est presque fini il ne reste plus qu'à le désolidariser du barreau d'un trait de scie ou d'un coup d'outil à tronçonner, si le barreau est resté dans le mandrin du tour.
Usinage des supports de levier
Dans un profilé laiton en U de 5 x 3, et à l'aide d'une lime triangulaire, pratiquer une encoche en V selon le schéma. Au sommet du V percer à diam 0,6. Se conformer aux schéma pour la fabrication. C'est petit mais cela se fait bien, il faut être patient et méticuleux. La hauteur de ce V ne doit pas être supérieure à 4 mm, ce qui correspondu à en viron 35 cm en réalité.
Usinage des contrepoids
Là un tour est très utile. Toujours dans une barreau de diam 4mm, percer à 1 mm suivant le schéma, puis tronçonner entre les trous pour obtenir les contrepoids. Pour amorcer le perçage  sur le rond, j'ai utilisé un petit foret à centrer, ce qui permet ensuite de percer sans que le foret de 1mm dévie.
Usinage du support de contrepoids
j'ai soudé un petit clou en laiton, de diam 0,9mm, coté de la tête, et un peu en biais, sur un tube laiton de diam 2mm extérieur, puis j'ai coupé le tube selon le schéma.Une fois réalisé , enfiler  cet ensemble sur le levier, et cela doit tourner très facilement sans point dur. Tous les éléments sont maintenant terminés, et prêt à être assemblés.
Traverse supportant le levier.
Dans un morceau de circuit imprimé de 6mm x 50 environ,  pratiquer une ouverture selon le schéma, qui permettra au bas du levier un débattement libre, la partie support le support de renvoi peut être découpée dans le même morceau, ou bien rajoutéee après selon la configuration de l'aiguille, s'il s'agit d'une aiguille du commerce, ou fabriquée par vous. A noter que l'on est pas tenu d'utiliser une commande avec renvoi d'angle, le vier peut aussi être perpendiculaire à la voie, donc commande directe. Cela dépend de la place disponoble si la commande se trouve entre deux voies l'usage du renvoi est conseillé, sinon la commande directe suffit.
Pose des supports de levier
Souder un support en place sur la traverse en circuit imprimé (schéma), puis enfiler un axe de 0,5 dans le trou du support, j'ai utilisé un rivet de 0,6 x 6 (micro modèle) ensuite le levier, et en dernier le second support. Laisser un léger jeu au levier, et souder le second support en veillant à l'alignement. Il est aussi possible de souder le rivet sur le premier support, mais cela rend l'ensemble indémontable.
Mise en place.
Avant de fixer définitivement l'ensemble, faire un essai pour voir si la course du levier est suffisante.  L'ouverture des lames étant d'environ 2 à 3mm, cela suffit pour faire basculer le contrepoids. Je recommande de fixer la tige de commande d'abord sur le levier, et de simplement enfiler l'autre extrémité dans la traverse ou le renvoi, puis positionner l'ensemble lorsque la course est bonne de chaque coté. Si le renvoi d'angle est utiliser, après positionnement correct, le supoort peut être soudé en place. Le renvoi à deux cotés inégaux, cela permet de l'ajuster à la course de l'aiguille et du levier. Le coté court vers le ,levier permet plus de course vers la traverse mobile, l'inverse donne plus de course au levier. Tout est fonction de la course des lames. Ayant construit les aiguilles, les lames n'ont pas d'articulation, mais c'est leur flexibilité qui entre en jeu, de ce fait el levier revient  dans la position que donne l'aiguille. Nous utilisons une commande de la traverse mobile via un inverseur à glissière, qui permet un verrouillage des lames, et une inversion de la polarité du coeur et des lames. Donc ce n'est pas le levier qui commande directement les lames, mais la traverse mobile qui actionne aussi le levier. Cependant si les lames sont articulées, le levier peut les actionner. Je ne sais pas s'il est possible de laisser les ressorts  de blocage sur les aiguilles PECO, mais enlever ce ressort peut gêner l'alimentation des lames. A essayer. Bon j'ai, je pense, avoir tout dit, ç vous de jouer, surtout ne dites pas c'est trop difficile, avant d'essayer, on se surprant parfois !
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 623
  • Département: 30
Re : Commande d'aiguillage par levier à contrepoids fonctionnel
« Réponse #14 le: 06 février 2018 à 23:35:46 »
Voici la version sans tournage ! :-X
C'est se trompant que l'on apprend.