Auteur Sujet: E 52 FLEISCHMANN.  (Lu 1236 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
E 52 FLEISCHMANN.
« le: 22 janvier 2018 à 11:34:52 »
Bonjour à tous.
Une fois de plus,Fleischmann m'enthousiasme avec cette électrique,parfaite à tous points de vue:fonctionnement,sonorisation,finesse des détails.
A noter la finesse des bandages de roue;on est loin des"coupes saucissons"des années 70.
http://db376.blog4ever.com

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #1 le: 23 janvier 2018 à 10:33:50 »
Après quelques dizaines de minutes de rodage,la patine s'impose!

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #2 le: 23 janvier 2018 à 10:37:21 »
C'est vraiment une superbe machine,tout à fait dans la lignée des modèles Fleischmann.

Hors ligne patrick dietrich

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 694
  • Département: 91800
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #3 le: 12 février 2018 à 18:53:29 »
Bonjour,
Je ne fait pas de trains étrangers, mais j'ai toujours beaucoup de plaisir à voir circuler de vieilles loco sur les réseaux et celle-ci en fait parti, bravo
Patrick

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #4 le: 27 mars 2018 à 12:42:45 »
Bonjour à tous,et merci Patrick pour ton appréciation.
Après quelques heures de fonctionnement,ces quelques constatations:la machine est une 2D2;les 4 essieux moteurs sont conçus de telle manière que leur débattement latéral important permet l'inscription en courbes serrés;ils sont suspendus et prennent le courant.
Là où les choses se compliquent,c'est lorsque l'on se penche sur les 2 boggies:ils captent eux aussi le courant gràce à des fils de contact très très fins,qui servent aussi à plaquer les roues sur le rail.
Après patine de la machine,en remontant les essieux sur les boggies,je n'ai pas pris garde au positionnement de ces fils,l'empatement électrique de la loco s'est trouvé réduit et son fonctionnement altéré;d'autre part,les essieux des boggies ne plaquant plus sur le rail,ces derniers avaient une fâcheuse tendance à quitter les rails:la cata!!!
Après repositionnement de ces contacts,les choses semblent être rentrées dans l'ordre,mais je suis un peu étonné de ctte conception technique,ces fils étant vraiment très fins,donc surement fragiles;ils n'en sont pas moins indispensables au bon fonctionnement de l'engin.

Hors ligne Ph Blondé

  • Régulateur
  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1905
  • Département: 22
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #5 le: 27 mars 2018 à 19:06:02 »
Ces "fils" sont peut être des fils de chrysocale?
Conducteurs pour le courant et ressort pour plaquer les bogies.
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #6 le: 27 mars 2018 à 19:34:41 »
Peut-être;si c'est le cas,peux-t-on s'en procurer facilement?

Hors ligne Ph Blondé

  • Régulateur
  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1905
  • Département: 22
Re : Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #7 le: 27 mars 2018 à 20:28:55 »
Peut-être;si c'est le cas,peux-t-on s'en procurer facilement?
Chez l'OCTANT : http://www.octantenligne.com/
Page 66 du catalogue 2018 ; ils appellent cela "fil de bronze phosphoreux".
Excellent conducteur électrique d'ailleurs. C'est ce que j'utilise pour faire des contacts sur les essieux.
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Hors ligne db376

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 335
    • db376.blog4ever.
  • Département: 65
Re : E 52 FLEISCHMANN.
« Réponse #8 le: 27 mars 2018 à 22:27:47 »
Merci Philippe.
Ce catalogue est une véritable mine d'or