Auteur Sujet: question sur les essieux HO  (Lu 820 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne leroutier

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 17
  • Département: 89
question sur les essieux HO
« le: 25 juin 2018 à 15:26:49 »
bonjour à tous
peut on remplacer des essieux diamètre 11,4mm et 25,40mm entre pointes par des essieux Roco HO 1/87 40186 - essieux Resistifs diamètre 11mm entre pointes 24,75mm  que j'aimerais installé sur des wagons pour faire de la détection et deuxième question quelqu'un peut il m'expliquer comment mettre le "graphite liquide " de chez UHLENBROCK ELEKTRONIK par avance merci pour vos réponses
cordialement

Hors ligne PSX

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 291
  • Département: 55
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #1 le: 25 juin 2018 à 20:38:47 »
en gros, c'est pour remplacer des essieux jouef
je l'ai fait avec du roco (autre ref). Ce que je peux dire c'est que l'essieu roco flotte un peu entre les boites d'essieux mais ça fonctionne
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que les gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con

Hors ligne leroutier

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 17
  • Département: 89
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #2 le: 25 juin 2018 à 23:14:31 »
bonsoir Psx
merci de m'avoir répondu en faite les essieux diamètre 11,4mm et 25,40mm entre pointes ils vont parfaitement sur les wagons jouets et Lima je l'ai ai trouvé  chez limousinmodelismetrains  "LMT" mais je voudrais mettre des essieux resistifs et roco ne fais que cette dimension la en resistif et ils sont les seuls a faire ce genre.d'essieux merci à toi

Hors ligne jyb 59

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 181
  • Département: 59
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #3 le: 26 juin 2018 à 07:17:17 »
Bonjour le routier

Pour le graphite c est simple
Bien mélanger le fond du flacon puis avec un pinceau mettre un peut du graphite sur la partie en plastique entre la roue et l axe pour faire une continuité électrique

Hors ligne PSX

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 291
  • Département: 55
Re : Re : question sur les essieux HO
« Réponse #4 le: 26 juin 2018 à 07:24:34 »
bonsoir Psx
merci de m'avoir répondu en faite les essieux diamètre 11,4mm et 25,40mm entre pointes ils vont parfaitement sur les wagons jouets et Lima je l'ai ai trouvé  chez limousinmodelismetrains  "LMT" mais je voudrais mettre des essieux resistifs et roco ne fais que cette dimension la en resistif et ils sont les seuls a faire ce genre.d'essieux merci à toi

la question est pourquoi absolument des resistifs ?
pourquoi équiper tous les essieux ?
peut-on imaginer un autre système (aimants ?)
C'est parce que la lumière va plus vite que le son que les gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con

Hors ligne CANVER

  • ETnaute apprenti
  • **
  • Messages: 60
  • Département: 92
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #5 le: 26 juin 2018 à 09:13:07 »
Bonjour,

Petit retour d'expérience

Si la détection de présence se fait par détection de courant, il est nécessaire d'en passer par des essieux graphités  (ou conducteur Roco) pour les wagons et les voitures sans éclairage. Il n'est pas nécessaire de traiter tous les essieux. Toutefois, il faut faire en sorte que les essieux graphités soient répartis sur la longueur du train. En effet, s'il y a des zones de détection (cantons ou zones d'aiguillage )plus courtes que la longueur des trains les plus longs et que ceux-ci n'ont comme éléments conducteur que la locomotive et le dernier wagon grâce à ses feux de fin de convoi, on risque une arrêt de la détection et induire l'automatisme en erreur.

Par ailleurs, privilégier le graphitage de tous les essieux d'un même  wagon/voiture et choisir de préférence ceux ayant une bonne tenue de voie pour assurer le meilleur contact avec la voie et donc une détection aussi stable que possible.

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 126
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #6 le: 26 juin 2018 à 11:38:17 »
pour ma réponse complète sur le graphitage voir le même sujet sur l'autre forum  ;)

En ce qui concerne la détection de TOUS les matériels roulants c'est une question de logique. Lorsqu'on choisit d'avoir un système qui se rapproche du block automatique ferroviaire classique il est indispensable de détecter TOUS les matériels. Si une partie du train se dételle le système la protègera car le canton sera toujours vu comme "occupé". Et les contraintes des longueurs de trains par rapport aux longueurs des cantons sont des insuffisances des systèmes lorsqu'elles existent dans ceux-ci.
J'ai utilisé dès les années 80 les principes* de Chenevez pour l'automatisation des circulations sur mon réseau.
Tout à relais à l'époque, 16 cantons, 4 trains.
*Tous les matériels détectés par conso de courant et longueur des trains sans contraintes.
Lorsqu'un ami informaticien m'a proposé en 93 de "moderniser"  ::)  tout ça, la première ligne de définition du nouveau système était simplement la phrase ci-dessus.

les bouquins de Chenevez datent des années 70 :
http://cefti35000.free.fr/@@PdF-/@Electrik/Electricite%20Au%20Service%20Du%20Modelisme%20-%20P%20Chenevez/Electricite%20Au%20Service%20Du%20Modelisme%20-%20Tome%203%20-%20P%20Chenevez.pdf
« Modifié: 26 juin 2018 à 11:42:50 par matabiau »
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 126
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #7 le: 26 juin 2018 à 11:58:10 »
en extension du sujet je mets ici une proposition faite ailleurs il y a longtemps et restée sans suite :
il existe des matières plastiques chargées qui sont légèrement conductrices.
Les dimensions des bagues isolantes de nos essieux étant toujours identiques quelque soit le diamètre de la roue, pourquoi les fabricants ne tenteraient-ils pas de réaliser leurs bagues en plastique résistif ?
Je trouve dommage que l'on mette autant de technique dans les locos (décodeur, son, fumée pulsée, etc) alors que les matériels remorqués restent "basiques" et non gérés (détectés) par les systèmes de plus en plus performants par ailleurs.
« Modifié: 26 juin 2018 à 12:02:46 par matabiau »
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop

Hors ligne Dan du 56

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 232
  • Département: 56
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #8 le: 26 juin 2018 à 14:22:01 »
Je confirme les propos de Matabiau en ce qui concerne la détection de présence par consommation de courant issue de la revue de P Chenevez, j'atteste que son fonctionnement est idéal, étant en analogique, j'utilise ce principe que le club de Nice avait amélioré et dont le schéma était disponible sur leur site Internet. (il ne l'est plus actuellement).  C'est extrêmement simple à réaliser et surtout très très peu coûteux, si quelqu'un est intéressé, me contacter en messagerie privée je ferais suivre le schéma.

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 126
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : question sur les essieux HO
« Réponse #9 le: 26 juin 2018 à 22:32:44 »
les différents schémas de détecteurs, du plus simple à diode au plus sophistiqué avec circuit logique y sont toujours : http://amfn.nice.free.fr/
le graphitage y est aussi très bien décrit  8)
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 126
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : Re : question sur les essieux HO
« Réponse #10 le: 02 juillet 2018 à 10:30:22 »
je relance le message juste pour le faire remonter  O:-)
en extension du sujet je mets ici une proposition faite ailleurs il y a longtemps et restée sans suite :
il existe des matières plastiques chargées qui sont légèrement conductrices.
Les dimensions des bagues isolantes de nos essieux étant toujours identiques quelque soit le diamètre de la roue, pourquoi les fabricants ne tenteraient-ils pas de réaliser leurs bagues en plastique résistif ?
Je trouve dommage que l'on mette autant de technique dans les locos (feux, décodeur, sons, fumée pulsée, etc) alors que les matériels remorqués restent "basiques" et non gérés* par des systèmes de plus en plus performants par ailleurs.
* ou "détectés" par conso de courant, même en l'absence d'éclairage intérieur
« Modifié: 02 juillet 2018 à 11:58:15 par matabiau »
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop