Auteur Sujet: ILS - Commandes multiples  (Lu 1268 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Grincheux

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Râleur depuis ma naissance.
  • Département: 55
ILS - Commandes multiples
« le: 21 juillet 2018 à 23:06:56 »
Petit retour, après absence.

Une question de place pour des ILS, peut-on se servir des ILS d'un montage et les utiliser pour un autre en se servant de diodes pour éviter les parasites ?
Merci à vous

Hors ligne Fred

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1194
  • Vous aide à réaliser vos rêves en modélisme
    • ARA Production
  • Département: 03
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #1 le: 22 juillet 2018 à 08:03:27 »
Bonjour,

C'est à dire que le même ILS va servir pour deux actions différentes en même temps ?
Bien amicalement,
Fred - http://www.araproduction.fr découpe laser et végétation Polàk

Hors ligne Grincheux

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Râleur depuis ma naissance.
  • Département: 55
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #2 le: 22 juillet 2018 à 16:40:10 »
Exactement mais en les protégeant  par des diodes

Hors ligne Grincheux

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Râleur depuis ma naissance.
  • Département: 55
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #3 le: 23 juillet 2018 à 17:37:36 »
En gros, j'explique un ILS pour un feu et un départ ou arrivée en gare terminus, ou autres action bien sur.

Hors ligne CC6536

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 872
  • Département: 45
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #4 le: 23 juillet 2018 à 19:07:49 »
Bonjour à tous,
Les ILS sont commandés par quoi?.
Dom 8)
Trop de taxes, trop de Tva.

Hors ligne Philippe de l Est

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1514
  • Nouveau membre depuis longtemps
  • Département: 54
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #5 le: 24 juillet 2018 à 00:37:39 »
Les ILS font un contatct lorsqu'un aimant passe au dessus.
L'aimant est collé, en général sous une locomotive.

Le contact dans l'ILS alimente (ou pas) un appareil quelconque : feu, aiguille, flash d'un photographe...
Ce que l'on met derrière est une autre affaire  :-[

Philippe, de l'Est
Je l'ai fait parce que je ne savais pas que c'était impossible de le faire !

Hors ligne BLRC45

  • Vieille baderne Gauloise et fiere de l'être !
  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 373
  • Le train, en petit ou au 1/1 évidement
  • Département: 45
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #6 le: 24 juillet 2018 à 21:35:17 »
Bonsoir,

Sachant que par définition en rapport de la manière dont il est actionné (comme dit ci-dessus), un ILS n'est qu'un contact "furtif" et donc très bref ....

Comme justement dit :   :D

Citation de: Philippe de l Est
....

Ce que l'on met derrière est une autre affaire  :-[

A bien réfléchir quelles choses ou quels systèmes seraient susceptibles d'être ainsi pilotés et/ou commandés.. ?

Autre piste de réflexion : faut-il envisager une éventuelle "usine à gaz" (et donc grosses prises de tête) pour une économie de "bout de chandelle" ?  ;)

C'est à voir et ce n'est que mon humble avis .....  ;)

Cordialement,


.
« Modifié: 24 juillet 2018 à 21:51:32 par BLRC45 »
Christian
Membre AMFC Orléans et n'a jamais été Prix Nobel de Latin

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 535
  • Département: 30
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #7 le: 25 juillet 2018 à 00:08:45 »
 ::) Mais attention, pouvoir de coupure TRES faible ! Commande uniquement des appareils de faible consommation, et SURTOUT pas des appareil à effet selfique, relais électromécaniques, moteurs d'aiguille à électro-aimant. Pour cette utilisation il faut  passer par un transistor qui amplifira le courant et évitera de  "griller" l'ILS. :o
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne Charles_2_Bordeaux

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 213
  • Département: 33
Re : PROTECTION DES ILS, était : ILS - Commandes multiples
« Réponse #8 le: 25 juillet 2018 à 08:21:57 »
Bonjour,
::) Mais attention, pouvoir de coupure TRES faible ! Commande uniquement des appareils de faible consommation, et SURTOUT pas des appareil à effet selfique, relais électromécaniques, moteurs d'aiguille à électro-aimant. Pour cette utilisation il faut  passer par un transistor qui amplifira le courant et évitera de  "griller" l'ILS. :o

Texte traduit du site RRE India Limited : https://www.reed-sensor.com/protection-circuits/
« On admet que la charge idéale de l'ILS est une charge résistive, mais il est presque impossible de réduire toutes les charges en charges purement résistives. Par conséquent, quand un ILS doit être relié à une charge inductive ou à une charge qui a un flux de courant d'appel (comme une charge capacitive ou une charge de lampe), des circuits de protection des contacts sont nécessaires, afin d'augmenter la durée de vie de l'interrupteur à lames souples.

Les charges inductives peuvent être dommageables à l'ouverture pour les interrupteurs à lames souples en raison de la charge de retour induite élevée de la FCEM. En d'autres termes, quand un ILS est utilisé avec un relais ou un solénoïde électromagnétique, l'énergie stockée provoque une tension inverse lorsque les contacts de l’ILS s’ouvrent. La tension, bien que dépendant de la valeur de l'inductance, atteint parfois plusieurs centaines de volts et devient un facteur important de détérioration des contacts. Les circuits suivants suppriment la charge inductive pour l’interrupteur à lames souples. Plus le circuit de suppression est efficace, plus long est le temps de relâchement de la suppression de charge.

Quand un ILS est actionné et que ses lames se touchent sous la force de l'actionnement, elles sont censées établir une continuité instantanément. En raison de la masse des lames mobiles et de leur élasticité un ILS « rebondit » lors de la fermeture pendant une courte période avant d’arriver à un repos complet assurant un contact ininterrompu. Le temps de rebondissement est généralement inférieur à 1 milliseconde, mais il peut être réduit progressivement à l'aide d'aimants plus forts.

La méthode la plus simple pour supprimer un circuit inductif en courant continu est la diode câblée en travers de la charge. Avec la diode dans le circuit, la FCEM est dirigée à travers la diode au lieu de passer dans l'interrupteur à lames souples. La diode doit être choisie avec un courant nominal dans le sens passant qui est au moins aussi élevé que le courant constant du circuit en question. »

Il y a des schémas de protection sur le site.
Bonne journée en numérique.
Charles_2_Bordeaux.

Hors ligne caboose30

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 535
  • Département: 30
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #9 le: 25 juillet 2018 à 11:26:15 »
  :AA :D qu'en termes techniques ces choses sont bien dites ! Perso j'ai quelques petits ils mouillés au mercure, ils paraît que ça améliore le contact.  ::)
C'est se trompant que l'on apprend.

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 129
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #10 le: 25 juillet 2018 à 18:43:40 »
Les ILS mouillés mercure doivent être montés verticalement (du moins pour ceux équipant les relais que j'utilisais)
Puisqu'on évoque les ILS "mouillés mercure" voici une mésaventure qui m'est arrivée plusieurs fois lorsque j'utilisais des relais équipés de ce type d'ILS avec mon ancien système (dit "Chenevez").
Ayant choisit la version moderne avec alims + et - 24v (voir les docs correspondantes p45 et suivantes : P Chenevez/Electricite Au Service Du Modelisme - Tome 3) j'avais donc une ddp de 48v entre les contacts repos/travail. Ayant observé des dysfonctionnements aléatoires, j'ai trouvé un court-circuit sur plusieurs relais entre les contacts. En ayant discuté avec des collègues électroniciens l'un d'eux a émis l'hypothèse suivante : sous 48v et avec des contacts très proches, le mercure a finit par se vaporiser et la vapeur de mercure est conductrice  :o.
Au fur et à mesure des pannes je remplaçais ces relais par des 4RT type "européens" que j'avais pu me procurer entre-temps 8) 
« Modifié: 25 juillet 2018 à 18:51:36 par matabiau »
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop

Hors ligne jp276

  • ETnaute apprenti
  • **
  • Messages: 53
  • Département: 27
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #11 le: 25 juillet 2018 à 20:45:26 »
Bonsoir,

voici un petit schéma que j'utilise depuis des années.

Jean-Pierre

Hors ligne Dan du 56

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 370
  • Département: 56
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #12 le: 26 juillet 2018 à 14:01:01 »
Super ce schéma JP, merci, je vais m'en inspiré, par contre juste petite question le transistor est-ce BC 517 où BC 547, je ne distingue pas très bien, de plus la résistance, c'est bien 100 Ohm ? Merci d'avance.
Daniel.

Hors ligne jp276

  • ETnaute apprenti
  • **
  • Messages: 53
  • Département: 27
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #13 le: 26 juillet 2018 à 15:27:32 »
Bonjour, oui pour 100 ohms et c'est bien un BC547, je peut dire qu'il est fiable car avant le me servait  des ils comme cela et il arrivait qu'il lâche et maintenant plus aucun. je joint le document qui me sert.

Jean-Pierre

« Modifié: 26 juillet 2018 à 15:29:24 par jp276 »

Hors ligne matabiau

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 129
  • Villeneuve (LR805-822)- Réseau HO Bourgogne (ici)
  • Département: 31
Re : ILS - Commandes multiples
« Réponse #14 le: 26 juillet 2018 à 15:46:06 »
 :D c'est typiquement le schéma basique à utiliser car il fonctionne avec tout type de transistor (NPN) et composants très classiques, et son fonctionnement est compréhensible. La valeur de la résistance n'est pas critique et peut être beaucoup plus élevée que 100 ohms (liée à la "sensibilité" du relais)
Un lien vers une explication simple du fonctionnement d'un transistor en commutation :
https://wiki.mdl29.net/lib/exe/fetch.php?media=elec:cours_transistor.pdf
« Modifié: 26 juillet 2018 à 15:53:18 par matabiau »
réseau analogique, informatisé oui, mais pas trop