Auteur Sujet: Raccordement  (Lu 2037 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne F2018

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Département: 57
Raccordement
« le: 05 mars 2019 à 15:54:42 »
Bonjour ,
Pour le câblage des modules aiguillages ,  rétrosignalisation et alimentation , j'utilise les connecteurs à levier de la marque Wago très pratique pour le montage et démontage aussi bien pour le fil rigide ou souple de 0,14 à 2,5mm carré , il en existe aussi pour la section de 6mm carré , le support est bien pratique aussi avec montage sur rail ou à visser

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 484
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Re : Raccordement
« Réponse #1 le: 05 mars 2019 à 22:14:05 »
Je note, merci du tuyau.
Aurais-tu une photo d'un tel raccord câblé, qu'on se rende mieux compte de l'utilisation qu'on peut en faire ?
Un grand merci !
Antoine (en train de câbler son annexe traction Midi)
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne F2018

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Département: 57
Re : Raccordement
« Réponse #2 le: 05 mars 2019 à 22:26:53 »
Bonsoir ,
Voici un exemple de mes modules câblés avec connecteurs Wago

Hors ligne jean-daniel michaud

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 48
  • Département: 67
Re : Re : Raccordement
« Réponse #3 le: 05 mars 2019 à 22:55:40 »
Voici un exemple de mes modules câblés avec connecteurs Wago

L'offre de Wago est très riche. Je suppose, d'après tes indications, que tu utilises la série 221. Peux-tu nous le confirmer. Merci d'avance.
Cdlt
JDM

Hors ligne F2018

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Département: 57
Re : Raccordement
« Réponse #4 le: 05 mars 2019 à 23:03:25 »
Tout à fait raison , c’est bien la série 221
Sur le support on peut combiner wago 3 trous ou bien 5 trous , en plus avec le levier c’est bien pratique en cas d’erreur

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 484
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Re : Raccordement
« Réponse #5 le: 05 mars 2019 à 23:09:07 »
Citation
Voici un exemple de mes modules câblés avec connecteurs Wago

Merci ! Je vais faire un crocher par le rayon électricité lors de ma prochaine visite au Bricobazar du coin et voir à quoi ça ressemble, quitte à en acheter un ou deux lots pour tester.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne Charles_2_Bordeaux

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 213
  • Département: 33
Re : WAGO COUPE LE BUS DE VOIE, était : Raccordement
« Réponse #6 le: 06 mars 2019 à 11:05:23 »
Bonjour,
Le connecteur Wago présente l'inconvénient de couper les fils du bus de voie. Or, en numérique DCC, le bus de voie doit être "ininterrompu" depuis la centrale, ou le booster, jusqu'à l'extrémité de la voie. Chaque coupure peut générer des "bruits" qui perturberont le signal. Il y a sur le réseau bien d'autre sources de bruits que l'on est bien obligé de supporter sans en ajouter d'autres.
A la rigueur les Wagos peuvent être utilisés en bout de ligne pour alimenter plusieurs voie parallèles ou un sous-bus.
Bonne journée en numérique.
Charles_2_Bordeaux.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 484
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Re : Raccordement
« Réponse #7 le: 06 mars 2019 à 11:18:01 »
Bonjour Charles,

Je comprends ton explication sur la continuité du bus de voie. Mais qu'en est-il alors des constructions modulaires ?

Bonne journée,
Ant.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne F2018

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Département: 57
Re : Raccordement
« Réponse #8 le: 06 mars 2019 à 11:35:21 »
Bonjour Charles ,
donc si j' ai bien compris le bus de voie  pour qu'il ne soit pas interrompu il faut faire les piquages des voies par soudure et non pas raccords
 

Hors ligne Ph Blondé

  • Régulateur
  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 2150
  • Département: 22
Re : Re : WAGO COUPE LE BUS DE VOIE, était : Raccordement
« Réponse #9 le: 06 mars 2019 à 21:58:16 »
Chaque coupure peut générer des "bruits" qui perturberont le signal.
Bonsoir,
Pourrait-on avoir un éclaircissement sur ce que vous entendez par "bruits"?
De quels "bruits" s'agit-il? Origine?

Idem pour "signal". Qu'entendez-vous par là?

Ah, au fait, j'ai toujours relié les modules soit par fiches SUB-D et même par fiches RCA ou CINCH sans jamais avoir de problème de transmission ; sur 14m de modules, tout fonctionnait parfaitement.
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Hors ligne Charles_2_Bordeaux

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 213
  • Département: 33
Re : Re : BUS DE VOIE ININTERROMPU, était : Raccordement
« Réponse #10 le: 07 mars 2019 à 08:49:22 »
Bonjour Antoine,
Je comprends ton explication sur la continuité du bus de voie. Mais qu'en est-il alors des constructions modulaires ?
Il est évident que l'on ne peut pas éviter les coupures pour passer d'un module à l'autre.
J'ai d'ailleurs construit un réseau modulaire avec un ami pour sa commande numérique "TCO ultime" qui fonctionne très bien.
Ce que j'ai voulu dire c'est que la meilleure des solutions est de n'avoir aucune coupure des fils du bus de voie, appelé quelque fois "feeder".
Bonne journée en numérique.
Charles_2_Bordeaux.


« Modifié: 07 mars 2019 à 09:22:17 par Charles_2_Bordeaux »

Hors ligne Charles_2_Bordeaux

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 213
  • Département: 33
Re : Re : BUS DE VOIE ININTERROMPU, était : Raccordement
« Réponse #11 le: 07 mars 2019 à 08:54:20 »
Bonjour,
donc si j' ai bien compris le bus de voie  pour qu'il ne soit pas interrompu il faut faire les piquages des voies par soudure et non pas raccords
D'après tout ce que j'ai lu sur ce sujet, les soudures sont la meilleure des solutions pour le repiquage des bretelles entre les fils du bus de voie et les rails. Encore faut-il qu'elles soient bien faites.
Bonne journée en numérique.
Charles_2_Bordeaux.
« Modifié: 07 mars 2019 à 09:23:26 par Charles_2_Bordeaux »

Hors ligne F2018

  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 41
  • Département: 57
Re : Raccordement
« Réponse #12 le: 07 mars 2019 à 09:22:50 »
Bonjour ,
Je n'ai pas dit que les soudures étaient la meilleure solution , puisque le bus de voie ne doit pas être interrompu je pensais que pour les dérivations la soudure serait plus adaptée que par des raccords domino ou Wago de toutes façons par borniers ou autres la continuité se fait toujours.
Pour les bruits ce que veut dire Charles se sont les interférences électromagnétiques émises par les câbles dans ce cas il faudrait poser des câbles avec le blindage pour éliminer les bruits et les parasites

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute actif
  • ****
  • Messages: 484
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Re : Raccordement
« Réponse #13 le: 07 mars 2019 à 09:31:12 »
Citation
es soudures sont la meilleure des solutions pour le repiquage des bretelles sur le bus de voie

Je procède ainsi pour le module (ou petit réseau) Annexe traction dans le Midi, à commande Multimaus.

Chaque coupon de voie flexible (j'utilise mon stock de Tillig Elite et d'appareils de voie PECO75) est alimenté par des fils soudés sous le rail, à peu près au milieu du coupon. Je fais ça même pour un petit raccord de 5 à 10 cm, car je n'ai aucune confiance dans la conductivité électrique de l'éclisse seule. Pour moi, l'éclisse a une fonction purement mécanique. Les soudures sont rendues invisibles par le ballast.
Mes fils traversent le plateau à travers le ballast et sont tous repiqués sur mon bus de voie en 2,5mm2, d'un seul morceau, qui traverse le module de part en part, soutenu par des dominos peu serrés. Mon feeder, ou bus, est dénudé sur de courtes sections, tous les X centimètres (en gros, à l'endroit où j'ai mes repiquages qui traversent le plateau) et chaque repiquage est soudé minutieusement dessus. C'est solide, et ça ne craint à peu près rien. Je précise que, pour éviter tout risque, les parties dénudées sur le fil rouge sont distantes d'une dizaine de cm des zones dénudées sur le fil noir. Même si les deux fils de mon feeder sont écartés de +/- 5cm, j'évite ainsi d'avoir deux zones dénudées sur deux fils différents trop proches l'une de l'autre. Je trouve qu'on n'est jamais trop prudent avec l'électricité, même sous une tension basse.
A l'occasion, je ferais une photo si nécessaire.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne Charles_2_Bordeaux

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 213
  • Département: 33
BRUITS ELECTROMAGNETIQUES, était : WAGO COUPE LE BUS DE VOIE
« Réponse #14 le: 07 mars 2019 à 09:41:32 »
Bonjour Philippe,
Pourrait-on avoir un éclaircissement sur ce que vous entendez par "bruits"?
De quels "bruits" s'agit-il? Origine?
Voici quelques définitions.
"Bruits ou bruits parasites ou souffle : ce sont toutes les cochonneries électromagnétiques que les fils du bus de voie véhiculent qui peuvent perturber la bonne compréhension du signal  de voie par les décodeurs. On peut citer : les étincelles dues aux balais des moteurs sur les collecteurs, le contact intermittent des roues sur les rails (coupures saletés, etc.), les interférences RF  ou diaphonie, l'inductance, les pics de tension, les interrupteurs et les inverseurs, etc. Seule l'analyse du signal avec un oscilloscope peut montrer les distorsions dues à ces parasites."
Il y a un exemple de signal de voie perturbé ici :
http://www.wiringfordcc.com/track_2.htm
"Champ magnétique : tout fil traversé par un courant électrique a la propriété d'émettre un champ d’induction magnétique. Ce phénomène est utilisé dans beaucoup de matériels sur le réseau : les transformateurs, les moteurs, les bobines (selfs), les électro-aimants (moteur d'aiguille), les relais, etc. On le trouve aussi dans les fils de bus non tordus. Tout ce petit monde génère allègrement des bruits parasites."
"Diaphonie : c'est l'interférence d'un mouvement vibratoire (une onde) sur un autre mouvement vibratoire ; c’est-à-dire la superposition d’ondes de même nature, de fréquences voisines ou identiques. Cela fait un joyeux mélange que le décodeur va être incapable d'interpréter. C'est l'un des « parasitages ou bruits » qui courent dans les fils du bus de voie."
Bonne journée en numérique.
Charles_2_Bordeaux.

« Modifié: 07 mars 2019 à 15:13:41 par Charles_2_Bordeaux »