Auteur Sujet: Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)  (Lu 2404 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #30 le: 08 juillet 2020 à 15:37:36 »
Sauf mention contraire, les photos sont de moi. Qualité médiocre, certes, elles datent du début des années 2000 et de mon premier appareil photo numérique, avec la résolution complètement dingue de 1,2 million de pixels :-)

Si je reprends les éléments postés plus hauts et que j'essaye de disposer ça dans la pièce (voir plan coté plus haut aussi), j'arrive à ce premier schéma :
La gare de Saint-Beat, avec d'un côté une coulisse MGP (Montréjeau Gourdan-Polignan) et de l'autre le site de Cap de Mail, en rampe car je tiens à représenter les déclivités de la ligne, puis une coulisse "Luchon". La coulisse Luchon doit communiquer avec la coulisse Montréjeau, car je veux pouvoir faire tourner un ou plusieurs trains et "faire la vache" en regardant mes belles rames OCEM, Bacalan et DEV s'étirer sur ma ligne. Pour que les coulisses communiquent, il faut donc que la voie redescende entre Cap de Mail et la coulisse Luchon. C'est pourquoi sur le schéma j'ai représenté une boucle hélicoïdale marquée "-" (moins) pour indiquer la descente.
Dans le même ordre d'idée, si je fais de ma gare une gare de BIF, j'ai un embranchement vers PDR (Pont du Roy), gare terminus qui sera éventuellment représentée sur un autre niveau (comme Marhodieu sur le réseau Luzy), là aussi accessible par une rampe hélicoïdale marqué, elle, "+" pour indiquer une élévation. Sur le schéma j'ai dessiné l'option sud directe, l'option nord avec rebroussement étant en pointillés.
Encore beaucoup de décisions à prendre... SI vous avez des avis, je les lirais avec intérêt.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne PHB31280

  • ETnaute
  • ***
  • Messages: 241
  • De si petites choses pour de si grands bonheurs...
  • Département: 31
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #31 le: 08 juillet 2020 à 18:28:20 »
Bonjour AntoineB,

Cette genèse est très intéressante et le projet me semble attirant et proportionné.
La menuiserie est une chose, les possibilités de circulation aussi, les 2 gares du niveau inférieur sont une bonne idée...
Je trouve tout cela tés pertinent et j'attends la suite avec impatience... :D
Amitiés

Philippe, du Sud Ouest

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #32 le: 08 juillet 2020 à 18:48:47 »
Merci, PHB31280 !

Si ton pseudo est un code postal, tu n'es pas très loin du prototype :-)

Je trouvais que c'était un sujet généralement peu abordé sur les forums, tout le travail qu'il y a en amont d'un réseau. D'où mon idée de commencer à en parler avant même d'avoir des photos de la réalisation à publier.
Les deux gares cachées font que c'est un réseau "point à point", ce qui me plaît du point de vue de l'exploitation. Un train va toujours d'un endroit à un autre. Mais comme je suis aussi un contemplatif (et un grand enfant), j'aime aussi pouvoir regarder une belle rame passer indéfiniment. D'où l'idée d'une forme de bretelle reliant les deux coulisses, permettant ainsi la circulation continue.
Dans les sources d'inspiration pour le projet, il y a évidemment Luzy, que j'ai déjà maintes fois évoqué, mais aussi un projet de réseau dans le HS12 de Loco Revue du début des années 2000 (les prix sont encore en francs, donc avant 2002) : "Rouvrons Pau - Canfranc". C'était un projet bouclé, avec gare cachée et plusieurs rampes hélicoïdales pour monter la vallée puis la redescendre en coulisse afin de revenir aux Forges d'Abel. C'est un projet qui m'avait vraiment marqué à l'époque, alors que je commençais à réfléchir à ce que je pourrais faire.

Bon, ceci dit, si je dis des c... âneries ou que je pars sur de mauvaises pistes, faut pas hésiter à le signaler non plus, hein :-)

Je suis en train de lire le bouquin "Designing & Building Multi-Deck Model Railroads" de Tony Koestler sur la conception et la structure de réseaux multi-niveau. Certes c'est du modélisme US avec un gros (énorme) accent sur l'exploitation du fret, mais il y a pas mal de principes intéressants à retenir. Et j'ai l'intention de mettre en place une exploitation réaliste, marchandises et voyageurs, donc on peut transposer facilement. Très intéressant pour qui lit l'anglais.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #33 le: 08 juillet 2020 à 21:31:30 »
En fait, j'adhère totalement à l'idée qui est en sous-titre du bouquin ci-dessus : comment mettre plus de train dans l'espace dont tu disposes.
J'ai la chance d'avoir une pièce confortable. J'ai choisi une gare de taille modeste : Les deux quais 1 et 2 mesurent respectivement 150m et 110m en réalité, ce qui nous donne 1,72m et 1,26m à l'échelle (Faites du Midi, les gars, vous n'aurez pas besoin de comprimer les distances !), c'est tout à fait possible à caser sur la longueur de ma pièce.
Du coup, les plusieurs niveaux me donneraient la possibilité de mettre plus de voie autour de ma pièce ! Je pourrais avoir ma gare de Saint-Beat, mon site de Cap de Mail, mais aussi une longueur de la ligne dans la plaine entre Montréjeau et Marignac Saint-Beat, un embranchement vers la coopérative locale (il faut bien que je justifie tous ces jolis céréaliers REE que j'ai achetés récemment !), et pourquoi pas un embranchement en antenne vers un terminus uchronique de Pont du Roy (voir messages précédents).
Avec des rails qu'on fixe au mur et sur lesquels on vient enficher des équerres, il y a moyen de soutenir plusieurs plateaux.

Si quelqu'un a l'expérience de ce type de réseau à différents niveaux, je suis preneur !
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #34 le: 13 juillet 2020 à 13:42:46 »
Suite des réflexions sur la conception de ce réseau.

Voici le dernier schéma à l'heure actuelle. On y voit la gare de Saint-Beat (SB), la coulisse Montréjeau (MGP), la coulisse Luchon, le site de Cap de Mail (CDP) et la coulisse ou gare terminus optionnelle de Pont du Roy (PDR).

Imaginons un train quittant MGP, au niveau -1 sous la gare de SB. LA coulisse MGP serait placée une vingtaine à une trentaine de cm sous SB, histoire d'avoir la place de manipuler les véhicules à la main sans trop devoir se contorsionner. Soyons fous, mettons même une bonne quarantaine de cm pour avoir la place d'intervenir pour changer un moteur d'aiguiller (et encore, c'est juste). Le train quitte MGP vers la droite du schéma et fait un tour de pièce sur une partie de ligne visible, évoquant la plaine de la Garonne. Décor de plaine agricole. Ce serait l'endroit de placer un EP céréalier de l'UAC (Union des Agriculteurs du Comminges - cette coopérative existe vraiment mais n'a, à ma connaissance, pas d'embranchement avec le rail en réalité).  Afin de rattraper le niveau de la gare de SB, il faudra sans doute passer par une rampe hélicoïdale représentée par le gribouillis en bas à gauche du schéma. Le train s'arrête à SB puis repart en rampe, traverse le site de CDM toujours en rampe, puis doit redescendre à Luchon par une hélicoïdale (imbriquée dans la première, du coup).
Une fois à Luchon, gare terminus en réalité, soit il refait le trajet inverse, ce qui implique de remonter la dernière hélice avant de redescendre CMD puis SB avant de se diriger à travers la plaine vers MGP, soit il prend la bretelle de raccordement direct avec MGP pour refaire un tour de piste. On peut p.ex. imaginer une voie de circulation, avec d'un côté la coulisse MGP, et de l'autre la coulisse Luchon.
Ceci m'amène à constater que je n'ai pas prévu une chose importante : le retournement des trains dans chaque coulisse. Il faudrait prévoir un système de boucle de retournement quelque part - je suis preneur de suggestions et d'avis à ce propos.
dans la disposition évoquée ci-dessus, le site de CDM se situe donc "au-dessus" de la ligne de plaine, donc sur une étagère à un niveau différent. Une fois de plus, je réfère à une de mes sources d'inspiration préférées, la gare de Marhodieu sur le réseau Luzy.

L'option Pont du Roy (PDR) est aussi évoquée sur le schéma. Elle est accessible en rebroussement depuis SB. Là aussi, une hélice doit la rendre accessible afin de la placer soit au-dessus de CDM comme évoqué sur le schéma, soit (encore mieux), au-dessus de SB. Mais ça reste une option.

Je me dis qu'afin d'y voir plus clair dans l'agencement de tout ça, je devrais sans doute le modéliser en 3D, dans Sketchup p.ex. Je vais voir ça, je n'ai encore jamais utilisé ce logiciel mais ne demande qu'à apprendre.
À suivre, donc. Commentaires et suggestions bienvenus !  :D
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne CC6536

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1165
  • Département: 45
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #35 le: 13 juillet 2020 à 17:32:08 »
Bonjour,
Au sujet de tes boucles de retournements, je pense à un système genre de pont tournant, reste a voir la longueur de tes convois et le type de manipulation, élec. mais sacré moteur pour le faire tourner ou manumanu.
Courage tu y es presque ( humour je précise).
Dom.
Trop de taxes, trop de Tva.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #36 le: 13 juillet 2020 à 17:42:08 »
Bonjour CC6536,

Merci pour la suggestion, mais je rejette l'idée du pont tournant. La rame ci-dessous est composée d'une BB300, de trois Bruhat, d'une Ocem et d'un fourgon ex-midi, et elle mesure déjà 134cm. Et encore, c'est une relativement petite rame à mon goût (oui, j'ai des goûts de luxe), la machine est seule et non pas en UM (sinon on rajoute 16cm) etc.
Le quai 1 de ma gare de Marignac fera quasiment 1,75 de long, et j'imagine faire passer aussi des trains directs, sans arrêt, mais d'une plus grande longueur encore. Impossible donc de ménager des plaques tournantes de ce diamètre.
Par ailleurs, ce ne serait pas compatible avec une exploitation (semi-)automatique comme je l'envisage à terme. Il y aura donc de la raquette quelque part. Peut-être me débrouiller pour "profiter" de la place perdue au niveau des hélicoïdales pour prendre 15cm de diamètre en plus et faire tourner mes boucles de retournement autour. Il va falloir jongler avec la conception 3D et la géométrie dans l'espace !
En soi, c'est une bonne idée mais pour un petit réseau sur lequel circulent des rames courtes, très secondaires. Or, j'ai vraiment envie de voir rouler mon (beau) matériel voyageurs. On a des voitures superbes, entre les DEV, les OCEM, les UIC qui sortent régulièrement chez les fabricants, je ne peux me résoudre à les laisser en boîte.
Même une petite rame tractée "moderne" comme on a pu en voir sur la ligne des Causses, p.ex., comprend facilement deux USI et une UIC. Plus deux BB9400 en tête, on atteint vite des longueurs incompatibles avec une plaque tournante dans une maison particulière. En club, ce serait jouable.

Merci encore pour ta suggestion ! Je reste à l'écoute.
« Modifié: 13 juillet 2020 à 17:44:25 par AntoineB69 »
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #37 le: 13 juillet 2020 à 17:55:35 »
Aujourd'hui, je range. J'ai récupéré ailleurs dans la maison des meubles bas Ikea "de base", qu'on peut voir sur la photo précédente. J'en profite pour ranger le matériel roulant de façon enfin un peu cohérente. Ça permet d'y voir un peu plus clair dans la pièce.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne CC6536

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1165
  • Département: 45
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #38 le: 13 juillet 2020 à 18:53:31 »
Dis voir Antoine ces quoi cette godasse en photo ( hihihihi).
Dom 8)
Trop de taxes, trop de Tva.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #39 le: 13 juillet 2020 à 20:47:51 »
Vu de loin, on pourrait en effet penser à un de mes godillots de montagne :-)
C'est un petit diorama que je m'amuse à faire pour tester quelques trucs de décor. Notamment les rochers, les enduits, les couleurs, la rouille sur les rails, etc. J'ai mis un fil sur le sujet sur le forum d'une grande-revue-française-de-modélisme-ferroviaire. À l'occasion, je posterai une photo prise d'un peu plus près avec un peu de lumière dessus.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

En ligne Dan du 56

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 626
  • Département: 56
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #40 le: 14 juillet 2020 à 08:55:16 »
Hi hi hi ça m'a fait la même impression......

Hors ligne nohabdiesel

  • Chef de gare honoraire de Warquignies-Clinique
  • ETnaute timide
  • *
  • Messages: 30
    • Le train de Maurice
  • Département: MU
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #41 le: 14 juillet 2020 à 19:29:22 »
Bonjour,

Le plan de ta pièce est proche de celle de mon ancien réseau: 3m sur 6m. Ce réseau était en os de chien et tour de pièce, à savoir que les boucles de retournement étaient situées sur les côtés de la porte d'entrée. Une des boucles servait de gare cachée à 2 voies plus une impasse. Ce réseau comportait aussi une voie de tram. L'avantage du tour de pièce est que je pouvais avoir deux gares opposées. L'inconvénient de l'os de chien même à "fausse" double voie, c'est la limitation des circulations, un train en suivant un autre et la gare cachée était insuffisante.
Pour ce réseau, j'avais vu trop grand, je n'ai jamais eu le temps de le terminer. Mon réseau actuel est de dimensions bien plus modeste et j'y travaille sans me presser, je suis retraité.
 
Jean-François
Wallon sous les tropiques

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #42 le: 14 juillet 2020 à 20:04:47 »
Merci nohabdiesel pour ton partage d'expérience !

Pour ma part, ce ne sera pas de la double voie. Les antennes pyrénéennes sont toutes en voie unique, ce qui a un charme fou. Il faut donc que je prévoie à chaque extrémité, ou plutôt à chaque coulisse MGP et Luchon, une boucle de retournement. Il y a plusieurs schémas possible. Je vais aller voir ce que font les anglais sur le sujet, ils sont les spécialistes des réseaux point à point / point à boucle. Il y a forcément de l'inspiration à prendre.

Je crois que je vais laisser tomber l'idée de l'embranchement vers PDR, ça va compliquer inutilement les choses. Il y aura déjà assez de manœuvres comme ça avec le trafic marchandises. Je vais garder la portion de ligne de plaine avec un EP céréalier, ainsi que le site de CDM que je tiens à reproduire. Ça sera déjà beaucoup, et ça fait déjà pas mal de boulot.

Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.

Hors ligne CC6536

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 1165
  • Département: 45
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #43 le: 15 juillet 2020 à 00:40:29 »
Oui c'est bien de pouvoir finir un réseau et de faire circuler nos trains, si extensions pourquoi pas après tout, cela peut se faire plus tard, sans tout casser bien sur.
Dom 8)
Trop de taxes, trop de Tva.

Hors ligne AntoineB69

  • ETnaute bavard
  • *****
  • Messages: 657
  • Caminante, no hay camino. Camino se hace al andar.
  • Département: 59
Marignac, le piémont pyrénéen et le Haut-Comminges en H0 (époque 3)
« Réponse #44 le: 15 juillet 2020 à 09:45:48 »
En effet, CC6536, je pourrais toujours modifier l'entrée de gare ultérieurement.
On va faire simple, c'est déjà assez ambitieux comme ça.
Des boîtes à ozone croisent de vieilles vapeur sous la ficelle du Midi dans les années 50.