Nouvelles:

25/06/2023 : Mise à jour du forum. En cas de bug, merci de contacter le Grand Sachem

Menu principal

Rocrail

Démarré par marco58, 22 Mars 2024 à 08:38:14

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

marco58

Bonjour Jean Paul.

Merci pour ces deux réponse qui je l'avoue ne me plaisent pas, dommage.

Plus grave.

J'ai modifié les voies de stockage pour les faire droites.

Le serveur ma trouvé plusieurs anciens détecteurs inexistant alors que je n'ai pas touché a ceux ci. Je les ai supprimés et recréé. Idem.

Voilà le très grave.

Pendant 1 minute et 12 seconde suite a une ouverture de Rocrail le serveur m'annonce "send to()failed".

impossible de joindre de fichier d'incident trop volumineux

Jean Marc
 
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

marco58

J'ai changé le numéro et l'dresse de ces 4 détecteurs et sa fonctionne.

Va comprendre Charles, heu non Jean Paul.

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

marco58

Bonjour.

Quelqu'un peut il me dire quelle est la différence entre un bloc et un bloc en coulisse.

J'ai une gare cachée a 6 voies et je souhaite savoir si Rocrail peut gérer se genre de gare du style 5 voies sont

pleines , un sixième train arrive, une fois le "in" du bloc activé il s'arrête et un autre train aléatoire ou non

part. Et ainsi de suite.

Plus dur.

Sur une voie de service il y a une minoterie et je souhaite que ma loco avance le convoie par à-coup afin de

simuler le chargement des wagons et après le chargement du dernier wagon le train part si la voie est libre.

Si se n'ai pas possible Marc Blanchard a fait une vidéo ou il explique ce fonctionnement avec un arduino et la

fonction blink et un module d'arrêt type BM1 avec5 diodes.

Merci

Jean Marc 
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

PaulXpress

Bonjour Jean-Marc,
 
Un bloc en coulisse est divisé en plusieurs sections, celles-ci sont définis par des capteurs. Les trains sont donc à la queue leu leu dans le bloc et avancent quand la section suivante est libre : https://wiki.rocrail.net/doku.php?id=stageblock:stagingblocks-fr
 
Pour la gare cachée à 6 voies, il faut utiliser : Emplacements (gare pour moi) https://wiki.rocrail.net/doku.php?id=locations-def-fr.
 
Pour la minoterie c'est faisable avec un script xml, mais il faut définir ce que tu veux exactement :
Toujours le même nombre de wagons ?
Tous identiques ?
Avec un oui à ces deux questions, la chose peut être relativement simple avec une temporisation, dans l'autre cas il faut réfléchir au moyen de détection.
 
Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967

marco58

Bonjour Jean Paul.

Merci pour tes réponses.

Je vais lire les wikis et étudier sa.

Bonne fin de journée.

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

marco58

Bonjour Jean Paul.

Dans nos échanges nous avons parlé de manœuvres en gare terminus.

je me pose une question (en attendant mes effets Hall).

En arrivant en gare de Celbout V1 le train passe sur les détecteurs DET7 et DET3 qui sont prévu pour enclencher une certaine opération en l'occurrence arrêt et départ en sens inverse. Théoriquement quand la loco va passer elle devrait enclencher ces opérations alors quelle doit aller jusque det1.Sauf s'il y a des paramètre a régler dans Rocrail.

Merci.

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

PaulXpress

Bonjour Jean-Marc,
 
En semi-automatique, une fois le train arrêté sur det1, c'est-à-dire choix des itinéraires dans RocRail et pilotage de la loco en manuel avec assistance de RocRail (arrêt automatique au "in"), c'est relativement simple à réaliser.
En revanche si tu veux le faire entièrement en automatique, c'est ce que je suis entrain de voir pour mon pont secteur et pour l'instant je n'ai pas encore trouvé la solution.
Dans tous les cas, il y a quand même quelque chose qui ne va pas dans ton tracé, pour det2, det5 et det7, il te faut des cantons pour pouvoir arrêter la loco.
Ensuite, il y a le problème de la précision pour arrêter l'attelage de la loco pile-poil sur le détecteur. Personnellement, je l'ai résolu en installant trois aimants sous la loco et en utilisant des effets Hall à verrouillage, évidemment il y a le script xml qui va bien pour gérer tout ça. La solution des 3 aimants permet également de créer un canton avec un seul détecteur hall à verrouillage, c'est ce que je vais utiliser pour la détection sur mon pont secteur.
 
Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967

marco58

Bonjour Jean Paul.

Ok j'ai oublié de dessiner les blocs pour det2, 5 et7.

Une petite précision si tu veut bien.

Qui déclenche l'action d'arrêt et de reverse, le bloc ou le capteur?. Pour moi c'est le bloc.

Pour le script xml j'ai lu quelque part qu'il ne faut le pratiquer que si l'on maitrise un certain langage

informatique, chose que je ne sait pas faire.

Jean Marc                                                           
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

PaulXpress

Pour l'arrêt, ce sont les deux mon capitaine, c'est le capteur qui déclenche le "in" dans le bloc (voir : Blocs / Itinéraires).
Pour le reverse c'est différent, cela se défini dans "Itinéraire / Général / Options / Inverser le sens logique").
Pour les scripts xml, tu peux t'en passer avec les actions de RocRail, mais je n'aime pas cette solution car tu finis à en avoir partout et pour la maintenance cela devient galère.
Maintenant, si tu as quelques notions de programmation cela n'est pas insurmontable, tu peux déjà te faire une idée en regardant ici : Script XML

Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967

marco58

Je vais regarder sa.

Je pense qu'il y a un autre problème c'est la détection de l'attelage (détection 4).

Ou placer le détecteur lorsque l'on a comme moi des voiture de différentes longueurs donc des trains plus ou moins long.

De quoi se faire fumer les méninges.

Bon dimanche.

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

PaulXpress

D'où mon choix de 3 aimants sous la loco, 2 pôle + au plus proche des attelages et 1 pôle - au centre, le premier verrouille le détecteur Hall et active la loco en mode manœuvre (1/2 vitesse), le deuxième déverrouille le Hall et le dernier arrête la loco pile-poile sur le dételeur.
L'effet Hall étant toujours verrouillé, j'ai également à chaque extrémité de la rame des aimants pôle -, cela permet premièrement de détecter si la rame a été correctement dételé (le Hall se déverrouille si la rame est toujours attelée) et deuxièmement, de détecter quand la loco est attelé à l'autre extrémité (la rame déverrouille le Hall en reculant).

Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967

PaulXpress

Bonjour Jean-Marc,

Je viens de tomber sur c=shunt]ette page sur le wiki, on y trouve une explication sur le mode manœuvre en manuel, il y a également des blocs en coulisse.
Cela peut éventuellement t'aider dans ta réflexion.

Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967

marco58

Bonjour Jean Paul.
Merci pour tes recherches.
Je vais potasser.

Merci.

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

marco58

Bonjour Jean Paul.

j'ai un petit soucis.

Lorsqu'une loco est arrivé dans un bloc et quelle a déclenché le enter et le in le bloc passe au rose, le bloc de départ est purgé mais les capteurs reste au rouge malgré que dans les paramètres du bloc la ligne "libérer le bloc précédent" ainsi que +, - et itinéraire soit cochés.

Y a t'il une autre manip.

Merci

Jean Marc
longue et heureuse vie aux ferrovipathes.

PaulXpress

Bonjour Jean-Marc,

Si tes détecteurs restent activés, c'est qu'ils sont actifs. RocRail ne fait que visualiser ce que la centrale lui retourne.
N'utilises tu pas des effets Hall à verrouillage ? Car dans ce cas il faut passer le pôle inverse de l'aimant pour les désactiver.

Jean-Paul
"Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait"
Marcel Pagnol · 1967