Nouvelles:

25/06/2023 : Mise à jour du forum. En cas de bug, merci de contacter le Grand Sachem

Menu principal

Réseau d'inspiration Jouef

Démarré par Fred_62, 17 Mai 2024 à 17:35:16

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Fred_62

Janvier 2019

Achat sur le BC de blocs de contrôles Jouef pour la commande d'aiguillages.

000032.jpg

Un petit test dans la foulée pour vérifier qu'ils sont OK.

000033.jpg
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Fred_62

Mars 2019

La construction du TCO a débuté avec la structure en bois qui se monte doucement.

000035.jpg
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Fred_62

Mai 2019

Poursuite de la construction du TCO avec l'ajout de la plaque montée sur charnière.

000036.jpg

En position ouverte.

000037.jpg
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Fred_62

Juillet 2019

Test des dimensions du tracé imprimé sur papier A4.

000038.jpg

Le tracé du TCO finalisé.
A la base j'avais prévu de peindre la planche en blanc et d'imprimer le tracé sur un transparent.
Finalement je l'ai imprimé sur une étiquette A4 et je couvrirai avec une feuille de plastique servant à protéger les brochures reliées.

000039.jpg
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

frimousselechat

Salut,

C'est parfait mais pourquoi 12 poussoirs ?

Certains aiguillages peuvent être commandés par deux.

Les boitiers Jouef me rappellent mon adolescence quand je jouais au train pendant les congés scolaire.

Bon choix la centrale Hornby mais de part mon expérience personnelle elle déteste les courts circuit. Et Hornby : SAV inexistant.
Alors un conseil, intercalez un interrupteur entre les rails et la centrale. Ainsi vous pourrez sans arrêter votre centrale intervenir sur la voie par exemple pour y placer un engin.

A plus.

Fred_62

Citation de: frimousselechat le 06 Juin 2024 à 13:16:53C'est parfait mais pourquoi 12 poussoirs ?
Certains aiguillages peuvent être commandés par deux.

C'est le manque de réflexion à l'époque. J'ai compté le nombre de moteurs qu'il y avait et en ai déduit 3 blocs.
On verra qu'à l'installation je me suis posé la question et que j'ai fait des synchronisations.

Citation de: frimousselechat le 06 Juin 2024 à 13:16:53Les boitiers Jouef me rappellent mon adolescence quand je jouais au train pendant les congés scolaire.

Sur un réseau d'inspiration Jouef, ça s'imposait.

Citation de: frimousselechat le 06 Juin 2024 à 13:16:53Bon choix la centrale Hornby mais de part mon expérience personnelle elle déteste les courts circuit. Et Hornby : SAV inexistant.
Alors un conseil, intercalez un interrupteur entre les rails et la centrale. Ainsi vous pourrez sans arrêter votre centrale intervenir sur la voie par exemple pour y placer un engin.

Merci pour le conseil que je vais mettre en pratique.

Je ne sais pas si c'est dû à la centrale, mais j'ai déjà dû réinitialiser 2 décodeurs aux valeurs par défaut usine. Un premier pour un problème de gestion des feux de la locomotive et un second parce qu'il ne réagissait plus à l'ordre de ralentissement de la centrale.
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

frimousselechat

Citation de: Fred_62 le 06 Juin 2024 à 13:39:11C'est le manque de réflexion à l'époque. J'ai compté le nombre de moteurs qu'il y avait et en ai déduit 3 blocs.
On verra qu'à l'installation je me suis posé la question et que j'ai fait des synchronisations.

Sur un réseau d'inspiration Jouef, ça s'imposait.

Merci pour le conseil que je vais mettre en pratique.

Je ne sais pas si c'est dû à la centrale, mais j'ai déjà dû réinitialiser 2 décodeurs aux valeurs par défaut usine. Un premier pour un problème de gestion des feux de la locomotive et un second parce qu'il ne réagissait plus à l'ordre de ralentissement de la centrale.

Moi aussi cela m'arrive principalement à la suite de court circuit interrompant toute instruction au décodeur qui en perd la tête. J'ai constaté que c'était souvent les décodeurs bon marché que l'on utilise pour le vieux Jouef ou autre, qui perdent la tête, notamment les Gaugmaster que j'ai souvent utilisés.

Fred_62

Citation de: frimousselechat le 06 Juin 2024 à 14:00:07Moi aussi cela m'arrive principalement à la suite de court circuit interrompant toute instruction au décodeur qui en perd la tête. J'ai constaté que c'était souvent les décodeurs bon marché que l'on utilise pour le vieux Jouef ou autre, qui perdent la tête, notamment les Gaugmaster que j'ai souvent utilisés.

En ce qui me concerne ce sont des décodeurs Lenz Silver sur du Jouef récent ou du Piko.
Comme toi, je suppose que c'est à la suite d'un court-circuit (après déraillement).
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Fred_62

Août 2019

J'étais plein de bonne volonté pour installer le premier moteur d'aiguillage du réseau mais les éléments en ont décidé autrement.

1ère désillusion :

J'ai câblé mon premier moteur PECO en soudant du câble Ethernet très pratique avec ses huit fils.
Je procède à un essai du moteur en utilisant la sortie 15V DC de la centrale et je me rends compte que ça fonctionne bien pour une des deux positions mais que le moteur peine pour l'autre position.
Petite recherche sur internet et je trouve dans le fil d'un forum quelqu'un qui a eu le même problème que moi. La réponse apportée par un autre membre indique que ces moteurs sont gourmands en courant et que l'usage de la station de décharge capacitive est conseillée.

2ème désillusion :

Je déballe la station de décharge capacitive que j'avais eu la précaution d'acheter. Je lis la notice pour le branchement et je découvre "Reliez les 2 plots marqués IN à une source alternative de 16 à 24 volts". Comme ma centrale a une sortie 15V courant continu, je n'ai plus qu'à revoir ma copie.

3ème désillusion :

Je lis, toujours sur la même notice, "Utilisez le câble le plus épais possible car les moteurs ont une grosse consommation durant une période très courte (PAS DE FIL DE TELEPHONE)". Moi qui pensait utiliser des chutes de câble Ethernet récupérées au boulot, c'est mort. D'autant qu'en faisant un essai du moteur avec un câble plus épais, il fonctionne très bien pour les deux positions.

Conclusion

Reste plus qu'à partir en quête d'une alimentation et du câblage adéquat.
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Ph Blondé

Citation de: Fred_62 le 07 Juin 2024 à 09:37:22Août 2019

J'ai câblé mon premier moteur PECO en soudant du câble Ethernet très pratique avec ses huit fils.
Je procède à un essai du moteur en utilisant la sortie 15V DC de la centrale et je me rends compte que ça fonctionne bien pour une des deux positions mais que le moteur peine pour l'autre position.
Petite recherche sur internet et je trouve dans le fil d'un forum quelqu'un qui a eu le même problème que moi. La réponse apportée par un autre membre indique que ces moteurs sont gourmands en courant et que l'usage de la station de décharge capacitive est conseillée.
Bonjour,
On a 8 fils de 0.127mm de diamètre (en général).
Pour 0.13mm on peut aller jusqu'à 0,2A (200mA).
Ça fait un peu juste pour des moteurs à bobine PECO.
Mais garde ces fils qui peuvent très bien te servir pour allumer des LEDs par exemple.
 

Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Fred_62

Merci pour l'info !  :D

De toute façon, des chutes de câble ethernet j'en ai plein au bureau.
Et on verra par la suite que ce problème de câblage a été résolu grâce à un don de mon ex collègue de boulot.
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

frimousselechat

Bonjour,

1) Attention, le courant prélevé sur la centrale pour les aiguillages est du courant en moins pour les locos.
Les deux consommations s'ajoutent et si cela frise ou dépasse les 4 ampères promis par Hornby : couic pour la centrale. Il vaut mieux vous acheter un bon transfo pour les aiguillages et autres accessoires ou puisque vous faites du Jouef chercher sur E bay un transfo accessoires Jouef.

2) Sur mon réseau il y a des moteurs Tortoise qui consomment en permanence. Tout est câblé en câble téléphonique et je n'ai aucun problème.

3) Sur mon réseau 4 aiguillages sont actionné par des moteurs Peco très gourmands et situés à 15 mètres du TCO. Je n'ai pas de station capacitive mais un gros condensateur aux bornes de leur alimentation et ça fonctionne. Une station capacitive est un condensateur 1 000 microfarad 25 volts. Attention je travaille en courant redressé donc condensateur polarisé.

Fred_62

Citation de: frimousselechat le 07 Juin 2024 à 12:58:21Bonjour,

1) Attention, le courant prélevé sur la centrale pour les aiguillages est du courant en moins pour les locos.
Les deux consommations s'ajoutent et si cela frise ou dépasse les 4 ampères promis par Hornby : couic pour la centrale. Il vaut mieux vous acheter un bon transfo pour les aiguillages et autres accessoires ou puisque vous faites du Jouef chercher sur E bay un transfo accessoires Jouef.

2) Sur mon réseau il y a des moteurs Tortoise qui consomment en permanence. Tout est câblé en câble téléphonique et je n'ai aucun problème.

3) Sur mon réseau 4 aiguillages sont actionné par des moteurs Peco très gourmands et situés à 15 mètres du TCO. Je n'ai pas de station capacitive mais un gros condensateur aux bornes de leur alimentation et ça fonctionne. Une station capacitive est un condensateur 1 000 microfarad 25 volts. Attention je travaille en courant redressé donc condensateur polarisé.

Merci et c'est ce que j'ai fait. On verra dans la suite de la présentation que j'ai investi dans le transfo adéquat.  ;)
Depuis enfant, je joue aux trains.
Depuis 2012, je fais accessoirement un peu de modélisme.

Ph Blondé

#58
Citation de: Fred_62 le 07 Juin 2024 à 09:37:22Je déballe la station de décharge capacitive que j'avais eu la précaution d'acheter. Je lis la notice pour le branchement et je découvre "Reliez les 2 plots marqués IN à une source alternative de 16 à 24 volts". Comme ma centrale a une sortie 15V courant continu, je n'ai plus qu'à revoir ma copie.


Le principe d'une alimentation à décharge capacitive repose sur le principe de la décharge d'un condensateur dans une des deux bobines d'un moteur d'aiguillage du type PECO.

Pour charger le condensateur, en général d'une forte valeur, il faut l'alimenter en tension continue.
Coté choix du condensateur, on calcule sa valeur suivant l'intensité demandée en prenant 1000µF par Ampère. Attention, ce n'est qu'un truc d'électronique pratique. Ici pour 4 A demandés, j'aurais mis 4000µF soit un condensateur de 4700µF en valeur normalisée : et en 35V de tension de service (valeur normalisée également)


Et pour que ce montage puisse être brancher sur du continu ou de l'alternatif, il commence toujours par un pont de diodes ou au moins une diode.

Sans crainte on peut brancher ton montage sur de la tension continue.

Il existe un tas de montages du plus simple au plus complet avec LED de signalisation de charge par exemple.

Le sujet a été abordé ici : https://forum.espacetrain.com/index.php?topic=1394.0
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22

Ph Blondé

Pour la plus simple des solutions, j'ai retrouvé un vieux schéma de 1998  ::)

ALIMENTATION DECHARGE CAPACITIVE SIMPLE.jpg

A l'utilisation de ce type de montage à décharge capacitive, il y a un bémol, celui du temps de la recharge du condensateur, certes rapide mais réel tout de même.
Les commandes deviennent plus aisées en utilisant 2 alim à décharge capacitive.

ALIMENTATION DECHARGE CAPACITIVE PRATIQUE.jpg
Philippe Blondé
Un 59 dans le 22